Le Village medieval de Rohan


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 59 rue du Paradis

Aller en bas 
AuteurMessage
youga

avatar

Nombre de messages : 27
Age : 45
Localisation : dans le coeur de son amour

MessageSujet: 59 rue du Paradis   Mer 6 Juin - 18:38


Même si sa demeure principale était la Maison de Rohan , elle aimait beaucoup revenir dans sa maisonnette dans le village. Là elle se sentit le mieux pour réfléchir, pour jardiner pour oublier ce monde de la noblesse bretonne. C'était pour elle un échapadoir cette demeure. Loargann venait avec elle pour cuillir les fruits du petit verger qu'elles avaient. Elles aimaient passé de longues après midi à jouer dans le jardin, Youga regarda sa fille grandir , essayant d'attraper un papillon çà et là.

Pour une amie

Il était une fois, un aigle majestueux qui planait dans le ciel.



Il vivait avec une jolie aigle, il l'aimait d'un affection sincère mais ce n'etait pas l'amour. L'amour qui brule et qui consumme, il ne ressentait pas cela pour elle. Il semblait heureux, mais il lui manquait quelque chose, il ne savait pas quoi.
Un jour il rencontra une splendide licorne toute blanche,



il en tomba follement, eperdument amoureux, c'etait l'amour de sa vie. Mais le destin avait fait son amour licorne et lui aigle.

Alors il vola par dessus les montagnes de plus en plus hautes, par dessus les cimes enneigés



alors il arriva chez le roi des magiciens



et la reine des fées



Il leur dit : " pourquoi avez-vous fait mon amour, licorne ?"

et ils lui repondirent :" Ton amour, tu l'auras si tu as le courage de l'accepter et de le vivre. Si tu as le courage de faire ce qu'il faut, alors tu auras ton amour ! et maintenant va !"

Il s'en fut la mort dans l'âme, il ne savait que faire, il erra dans le ciel azur, il regardait au loin sa licorne, mais aussi haut qu'il fut il croisait son regard levé vers lui et son coeur s'emballait. Il était heureux de lire dans ce regard, l'amour partagé et aussi son coeur se dechirait quand il y lisait la souffrance et la resignation. Alors il prit sa décision, il alla voir la jolie aigle sa compagne, et il rompit lui demandant pardon.

Il descendit pres du lac où etait sa belle licorne ferma les yeux et lui dit qu'il l'aimait. Alors elle s'approcha de lui et posa sa tete sur lui, il l'a senti legere et quand il regarda,
Ils étaient tous les deux devenus des humains. Ils s'aimèrent et furent heureux. Il avait trouvé ce qui lui manquait.




FIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
youga

avatar

Nombre de messages : 27
Age : 45
Localisation : dans le coeur de son amour

MessageSujet: Re: 59 rue du Paradis   Ven 10 Aoû - 12:11

il y a aussi un autre conte a rajouter à celui -là , c'est le conte de la fée douleur.


Dans la foret, dans la cascade où s'ecoulait l'eau dans un vacarme tumultueux
sortit une fée, c'etait la fée de la douleur. Elle était merveilleusement belle et les princes et les bergers tombaient amoureux d'elle d'un regard
mais quand son regard croisaient le leur la douleur entrait dans leur coeur irremediablement et ils s'en allaient le desepoir au coeur finir leur vie loin de la fée de la douleur*
elle n'avait pas toujours été cette fée, avant elle était la joie mais un jour elle donna son amour a un berger et le roi des magiciens et la reine des fées la punirent

ils donnerent au berger l'envie d'etre riche, alors il s'en alla faire fortune laissant son amour et la fée devint la fée de la douleur

alors pour ne plus faire du mal aux princes et bergers, elle se cachait au fond de la cascade
mais par ce soir d'été doux et parfumé, elle sortit du fond de la cascade
elle respira et puis quand elle allait replonger elle entendit le son du luth, la musique était triste et belle alors son coeur s'envola : elle avait reconnu
la musique de son berger.
Celui-ci s'approcha d'elle et lui dit
j'ai laissé le magicien me separer de toi
j'ai preferé chercher la fortune à ton amour
j'ai trouvé la fortune mais elle ne m'a pas satisfait, j'y ai perdu mon âme parce que mon coeur était resté ici avec toi, je suis venu t'embrasser avant de disparaitre parce que je suis devenu dur comme le chene à l'interieur de moi
alors la fée embrassa son amour et il devint un chene dans la foret et elle se colla à lui
voici l'histoire du chene et de la liane d'or
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
59 rue du Paradis
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Même les canards vont au paradis.
» L'innocent paradis ...
» Au paradis en bonbons de Dora!
» Il existe un paradis quelque part...
» [Cimetière] Paradis des méchants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Village medieval de Rohan :: les habitations du premier quartier :: numero de 50 à 59-
Sauter vers: